Site d'information sur La Roque sur Cèze
France, Languedoc-Roussillon, Gard (30)

Position GPS : N 44°11.632' - E 4°31.326'


Quau vai a La Ròca se i cròca (qui va à La Roque s'y accroche)

 

Dernière mise à jour : Mars 2014

 

Village de pierres brutes (matériau local), bâti sur un roc escarpé.

Dans les années 1950, la moitié haute du village était quasiment en ruine. Sa reconstruction a débuté dans les années 1955–1960 pour aboutir au village tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Carte du village :

Carte de La Roque sur Cèze

Malheureusement l’environnement et le paysage se dégradent de jour en jour : les panneaux de signalisation fleurissent un peu partout, les vignes sont remplacées par des parkings et le béton prend de plus en plus de place au détriment des vieilles pierres.

 

Les Cascades du Sautadet sont une curiosité géologique : Immense bloc rocheux sculpté par l'écoulement de la Cèze où l'on trouve bon nombre de marmites du diable (ou marmites de géant).

Un canal déviait l'eau vers le moulin dont il reste encore quelques vestiges. Ce canal est aujourd'hui partiellement utilisé pour réduire la force de la principale chute d'eau.

Rappelons que ce site classé en Zone Naturelle n'est pas propice à la baignade, des dizaines de personnes s'y étant déjà noyées...

 

Selon les estimations, sa date de construction se situerait entre le XIIème et le XIVème siècle. De ce fait et de par son style, il a été classé Monument Historique (en octobre 1980).

D'aucuns l'appellent le Pont Charles Martel. Rappelons que Charles Martel (690-741) n'a aucun lien direct ou indirect avec l'histoire de La Roque sur Cèze.

En septembre 2002, une importante crue de la Cèze l'a fortement endommagé. Des travaux de restauration ont commencé en Février 2014.

 

Chapelle Romane (XIIème siècle) accolée au château. Elle fut consacrée en 1156. Son chevet est orné de "dents d'engrenage", motif récurrent au XIIème siècle.
Propriété privée.

La Roque sur ceze, la Chapelle

 

Il s'agissait très certainement de l'entrée du village à l'époque médiévale. La tour nord renferme un ancien pigeonnier.

Achetées et restaurées par l'association La Ròca dans une optique de sauvegarde du patrimoine, elles servent aujourd'hui de lieu culturel et sont ouvertes au public quelques semaines par an selon les activités.

Signalons que cette association a édité sous forme de livre le Diplôme d'Études Supérieures de Mme Chantal FRACH.

 

Église paroissiale érigée en 1883, d'un intérêt tout relatif.

En 1981 la municipalité a procédé à la réfection complète de la toiture. En 2011 ses murs ont été décrépis puis jointoyés, ce qui la rend un peu plus esthétique.

 

FRACH, Chantal. Un village languedocien au XIXe siècle : LA ROQUE SUR CÈZE. La Roque sur Cèze : La Ròca, 1984. 135 p.

CHARMASSON, Jean. Découvrons La Roque. In SECABR. 9 randonnées découverte du patrimoine : Bagnols-sur-Cèze et sa région. Bagnols sur Cèze : SECABR, 2004, p. 7-13.

 
Galerie Photos
Météo La Roque sur Cèze